• Volskygge

    Volskygge

    A mon retour à Blancherive après avoir vaincu le dragon Mirmulnir (j'avais lu son nom en lisant son esprit - Les pouvoirs de l'Enfant de Dragon, c'est cool !), un messager m'interpella pour me remettre une lettre.

    La lettre avait été rédigée par une personne prétendant être un "ami", j'ai tout de suite pensé à Arvanturus mais, à ma connaissance, il n'est toujours pas revenu de son exil. Cet "ami" désirait m'aidait à mieux maîtriser mes pouvoirs d'Enfant de Dragon, notamment concernant les capacités uniques de la voix. Pour ce faire, il m'invita à explorer un ancien tombeau nordique caché quelque part dans les vastes contrées de Bordeciel. Dans les profondeurs de ce donjon sous-terrain, je trouverais une force mystique qui pourra décupler mes capacités de cris. J'ai tout de suite pensé au mur mystique du Tertre des Chutes Tourmentées, il devait donc y avoir plusieurs tombeaux de ce genre répartis partout dans Bordeciel. Cette quête aux donjons me plaisait beaucoup. Après être allé voir le jarl Balgruuf pour lui faire mon rapport sur l'attaque du dragon, je m'empressa de me rendre au fameux tombeau nommé Volskygge.

    Après une très longue marche sur toute la région et quelques mésaventures, dont le sauvetage d'une réfugiée, quelques altercations envers des smilodons et des loups et l'attaque de squelettes défendant leurs tombes, j'arrivais enfin devant Volskygge.

    Volskygge

     

    Au moment où je m'approchais du tertre, des bandits m'encerclèrent. J'eu raison d'eux sans aucun soucis, c'était une fois à l'intérieur que les choses s'étaient corsés.

    Un coupe-jarret bien coriace bondit sur moi dans les couloirs du tertre. L'homme savait se battre et ça faisait plaisir de voir enfin un adversaire avec une bonne trempe. Le duel dura un sacré moment, mais mon marteau lui fracassa enfin le crâne. Je pouvais ainsi continuer mon exploration.

    Volskygge

     

    Plus j'avançais dans les sous-terrains, plus je tombais sur des cadavres de draugrs, ils avaient sans douté été tués par les bandits, je dois admettre que leurs chefs étaient vraiment de bons combattants, je suis encore tombé sur deux coupe-jarrets, et croyez-moi, le duel fut violent et ardu.

    Les énigmes ne manquaient pas dans certaines salles, mais ayant aussi des cultes et protections similaires créés par mes fidèles en Alphasia, je n'eu point de peine à m'avancer.

    Puis, des draugrs se réveillèrent dans une salle, signe que les bandits n'avaient pas été plus loin. En même temps, ces draugrs étaient plus résistants que leurs semblables et ils maîtrisaient la magie, il s'agissait sans doute de vieux mages nordiques enterrés ici, certains invoquaient même des élémentaires de glace, c'était le signe que le me rapprochais de la salle au trésor.

    Volskygge

    Une fois ceux-ci à terre, je continuais mon exploration. J'élimina tout un nid de givrépeires et arriva dans une nouvelle salle où un puissant draugr m'attendais. Il s'agissait sûrement d'un ancien roi, vu sa puissance et sa façon de combattre. Le combat fut acharné et long, mais une fois de plus, l'ennemi tomba sous mon arme.

    Volskygge

    Derrière le trône de ce roi draugr se tenait la sortie. Enfin, un peu d'air frais ! Une fois dehors, je monta les escaliers se trouvant derrière moi, et là, se tenait comme je m'y attendais le mur mystique où dormait le pouvoir qui m'attendais. Une fois ma main sur le mur, l'énergie me recouvrit entièrement, le pouvoir mystique renfermé dans le mur était à présent en moi, je sentis alors ma gorge s'échauffer. Quand tout à coup, le cercueil derrière moi se brisa et un être masqué s'éleva et m'attaqua: c'était un prêtre-dragon ! J'en avait entendu parler et j'avais lu quelques textes sur eux dans certains livres. Le duel était inévitable, mais tellement infernal. Le fantôme du prêtre était incroyable résistant aux coups de mon marteau et sa magie était plus qu'énervante. Après un long combat effréné, l'esprit prit feu sous un coup ultime de mon marteau. Mais que c'était éreintant ! J'espère qu'il n'y en aura pas trop... Je recupéra son masque que je trouvais intéressant et lui prit tout son or (il en avait pas mal, le bougre).

    Volskygge

    Examinant le masque que portait le prêtre-dragon, je vis une inscription en son intérieur : "Volsung". Sans doute le nom du prêtre-dragon. Mais bon, ma quête ici étant à présent achevée, je me retira des lieux pour de nouvelles aventures.

    Volskygge

    « Chapitre I : L'élévation du DragonBlancherive I »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :