• To a new dawn...

    Erxalion:

    "Se sentir aimé, être un être humain, être utile pour lui ou elle, être une partie de sa vie... Ce n'est pas parce que l'on est attaché à une âme de sex opposé qu'il y a de l'amour. Personnellement, je ne crois pas en l'amour, je pense que cela n'existe pas, que l'amour est comme la mort: ce ne sont que des images ! Néanmoins, l'amitié, elle, est bien trop réelle ! Et contrairement à l'amour, l'amitié est une liberté absolue, nous pouvons avoir plusieurs amis, mais pas plusieurs amours ... Là est la première différence. De plus, l'amour n'est que trop souvent source de problèmes, qui osera dire l'inverse ? Or, l'amitié, ce n'est pas vraiment le cas, nous partageons surtout de bons moments entre amis, on ne cherche pas à avoir de rêglements de comptes. "

     

    "Qui a dit que l'amitié était comparable à l'amour ? Ces deux astres s'opposent systématiquement, non ? Mais dans les deux cas, on aime une chose. Oui, car nous ne sommes pas nécessairement obligé d'aimer une âme. Et toi, qui pense que l'amour n'existe pas, que pense donc tu de l'amitié ?"

     

    Erxalion:

    "Ce n'est pas difficile, un véritable ami n'assassinerait jamais suite à une erreur, il chercherait plutôt à la comprendre. Or, elle m'a torturé..."

    « Remerciements "La légende du tigrex noir"And the lengend Ends... »

  • Commentaires

    1
    CamilleMarianne
    Jeudi 12 Juillet 2012 à 22:02

    Voilà voilà.

    J'ai voulu te poster un commentaire sur l'article d'avant en te posant cette première question. Pourquoi avoir choisi "Raos Erxalionus Oromys de Mondias" comme nom, pseudonyme, ou... ? A part cela, je n'ai pas vraiment de question mais plutôt des citations de tes textes à remettre en avant, parce qu'elles m'ont, je vais dire, légèrement marquées, ou tout simplement parce que je les trouvait "belles", touchantes.

    Avant ça, j'ai remarqué qu'au début de ton article du dessus (pour ce commentaire je ne parle que du premier post publié!) tu as écris trois lignes en anglais mais il me semble avoir repéré une faute, ou dis-moi si j'ai tord de la faire corriger: tu écris "chains broken" mais si ce sont des chaînes brisées, ne devrait-on pas écrire plutôt "broken chains"? J'ai aussi vu une petite faute d'inattention pour la phrase " You're my firend, forever... ", dans laquelle tu écris F i rend au lieux de Friend... C'est tout.

    Pour ce que j'ai trouvé de très poétique parce que remplie d'émotions, il y a ça: Je ne peux pas hurler car je suis meurtrier,

    "Je ne peux pas pleurer car tu es victime,
    Je ne peux pas mourir car j'ai des âmes,
    Oublie-moi !"
    et
     
    "Si seulement tu pouvais comprendre... 
    Que l'amitié déchirée était aussi violente et douloureuse, 
    Que l'amour brisé..."
     
    Je ne pense pas pouvoir en dire plus, bien que je n'en ai pas dit beaucoup.
    Ah, aussi, en lisant l'Acte III, Fury, ça m'a fait pensé à Dream Theater (et ce fameux album dont je t'ai tant parlé: A Scene From A Memory, et plus précisement à un passage où l'on entend un homme qui parle à Nicholas, bref. En lisant ce que tu as écrit, à ce passage, je l'ai lu comme j'ai entendu la chanson de Dream Theater).
    La fin de l'Acte IV est belle aussi. Connaissant ton histoire, ce qui s'est passé les jours d'avant, on voit que ça t'a marqué. Tu comptes les jours. Tu cesses d'écrire. Tu es bouleversé. 
    2
    CamilleMarianne
    Jeudi 12 Juillet 2012 à 22:12

    Là, maintenant, je voudrais réagir à ton article.

    Tu as souffert de l'amour (ou ce que tu appelles l'image de l'amour, qui selon toi n'existe pas finalement). Mais tu as souffert aussi de l'amitié. Ne crois-tu pas qu'il faut revoir ce premier paragraphe et faire des liens entre ce que tu as vécu de mal en amitié et ce que tu croyais ?

    Je ne dis rien. Mais j'ai également souffert comme jamais en perdant l'imparable amitié, celle dont on se demande comment vivre sans, celle dont l'on doit apprendre à se passer lorsqu'elle abandonne, celle sans qui l'on va pleurer sans jamais, peut-être, être écouté.

    J'ai eu du mal, c'est vrai, mais j'ai fini par remonter, non ? J'ai réussi. J'ai REUSSI. J'ai abandonné après tant de mois et plus d'une année, à ressasser sans cesse, j'ai enfin pensé à moi et à l'entourage qui ne me délaissait pas.

    De plus, je trouve cela tellement dommage que ta vision de l'amour soit si éronnée... je le connais, je le vis, et sais Maxime, tu le mérites, tu dois le vivre toi aussi, un jour. Mais tu sais, pas l'amour vache, pas celui qui aime un jour et qui hait le lendemain. Celui qui aime, qui respecte, qui est tendre. Peut-être qu'un des plus beaux sentiments sur terre, c'est de s'aimer à deux.

    J'aime tellement ce sentiment, mais je ne sais jamais l'expliquer. J'ai beau me demander, parfois, ce que j'aime chez lui, je n'arrive pas à définir exactement ce que c'est. Certain diront de leur partenaire: "j'adore ses yeux", "il/elle est doux/ce", etc, mais pour d'autres (et pour moi par exemple) cela va au delà. Et le mieux c'est lorsque l'amour est partagé. Quand un n'aime pas plus que l'autre, mais de façon égale.

    C'est ma façon de voir l'amour. Je ne sais toujours pas si c'est réellement ce que ma raison pense. Mais c'est ce que j'en dis...

    3
    Erxalion Profil de Erxalion
    Jeudi 12 Juillet 2012 à 22:36

    coucou !

    tout d'abord, je te remercie infiniement pour ces premiers commentaires sur mon blog, tu es l'une des rares personnes qui puisse vraiment s'intéresser à mes écrits. Concernant le pseudonyme "Raos Erxalionus Oromys de Mondias", c'est le nom du narrateur des Symphonies d'Alphasia, mon avatar en gros !

    Ce texte est, comme tu l'as sans doute remarqué, dédié à la même personne qui nous a fait tellement de mal. Ce long poème est inspiré de mon titre favori de nightwish et j'y tiens énormément. Pour les fautes d'anglais, ça ne m'étonne pas ^^ et je te remercie de me les avoir signalé ;)

    Tu dis que l'acte III te faisait penser à un des titres de Dream Theater, et bien ça me fait vraiment plaisir que tu me dise cela car mon but avec mes poèmes est d'y inscrire une musique qui reflète les émotions endurés qui soit parfaite pour mieux que le lecteur comprenne et ressente ces écrits. D'ailleurs, dans le tome III des Symphonies d'Alphasia que je suis actuellement en train de rédiger, la premier poème "L'aube d'une nouvelle ère" est un message dédié à tous concernant la valeur de la vie et sur ce qu'il y a de plus important autour de nous, dont la musique.

    Sinon, pour ce qui est de l'amour, je ne l'ai jamais vraiment vécu car j'en ai surtout trop souffert, c'est pour cela qu'il me dégoûtte, que je le rejette, car l'amour fait tout simplement trop mal. N'y a-t-il rien de pire que d'aimer énormément une personne sans que l'on soit capable de l'approcher, de lui parler, ou juste de la regarder ? C'est pour cela que je mise tout sur l'amitié et que, pour moi, l'amitié vaut relargement plus que l'amour tout simplement car nous pouvons avoir plusieurs amis, et que l'amitié n'a presque pas de contrainte, alors que l'amour en est bourré !

    Lors de ma rupture amicale, tu as essayé de m'aider à remonter la pente mais c'était beaucoup trop difficile pour moi, tout simplement parce que j'étais conscient d'avoir fait une erreur. Bien que cette erreur ne fut pas gratuite, au contraire, elle m'a permit de me faire renaître, de murir en quelque sorte. De plus, avec ce qui m'est arrivé avec youyou, tout a alors basculé. Oui car à présent, je suis totalement remit de cette chute, bien qu'à présent, c'est un autre malheur qui m'anéantit... Néanmoins, j'ai appris qu'il fallait toujours garder la tête haute et surtout ne jamais baisser les bras (chose que je continue à faire, oui, je baisse encore les bras pour beaucoup de choses...)

     

    Mais bon, parler avec toi me fait tellement du bien, et je ne pourrais jamais assez te remercier, tu es un peu comme une grande soeur pour moi, j'aimerais tellement pouvoir t'aider à mon tour.

    merci pour tout, vraiment :)

    4
    CamilleMarianne
    Jeudi 12 Juillet 2012 à 22:49

    C'est vraiment gentil ce que tu dis... je ne vais pas tout reprendre (mais tu sais bien ce que j'en pense, et j'en suis très touchée).

    Néanmoins je réagis juste à ta phrase "N'y a-t-il rien de pire que d'aimer énormément une personne sans que l'on soit capable de l'approcher, de lui parler, ou juste de la regarder ?". Justement, c'est de cette forme d'amour dont je parle lorsque je dis qu'il  n'est pas vraiment amour. Comme je l'ai écris, selon moi le sentiment amoureux est un sentiment qui se partage, qui se vit à deux, et pas uniquement pour une seule personne. 

    L'amour que tu as vécu, n'était-il pas plutôt passionnel et destructeur, parce que tu étais seul à avoir des sentiments amoureux ? Est-ce que ce n'est pas plutôt ça qui te répugne dans la relation, d'aimer pour deux alors que tu es seul et que tu ne reçois pas d'amour de la personne que tu aimes ? (oké, c'est tiré par les cheveux, mais tu vois où je veux en venir?)

    Un autre malheur t'anéanti ? Veux-tu qu'on en parle en privé ?

    5
    Dimanche 31 Août 2014 à 20:45

    Bonsoir, Je ne t'ai pas oublié l'Ami

     mais j'attendais que tu reviennes vers moi.

    tu as toujours besoin d'aide mais tu n'ose la demander. Pourquoi?

    il n'y a pas de honte à cela

    La Fée

     

    6
    Samedi 4 Octobre 2014 à 16:44

    Bonsoir l'Ami

    Il se trouve que ce que je dis je le pense et le fais même si le temps parait long.  Je n'oublie jamais ceux qui en ont besoin

    bisous tout plein

    . La Fée

    7
    Samedi 29 Novembre 2014 à 08:58

    Bonjour

    jolie plume vraiment... Bel écrit.... 

     

    Gardons nos rêves,

    Crois, vis et espère

    Dans ce miroir même si parfois éphémère.

    Bonne journée mon Cher :)

     

    Merci pour ta visite ce fut un plaisir de te lire chez moi.

    A bientôt    Amitié ©Imagine

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :