• Solitude II - Extinction des Feux

    Chapitre II : Extinction des Feux

     

    Beaucoup des divinités d'Alphasia rattachées à la féerie me reprochent d'être un misérable voyou égoïste, certaines d'entre elles me craignent même. Je dois admettre qu'ils n'ont pas entièrement tort et que parfois, voir souvent, l'idée d'aller à l'encontre de la loi ne me déplait bien guère. Et c'est dans ce chapitre que j'ai marqué un de mes meilleurs coups.

    Tout commença avec ma rencontre d'un certain argonien (homme lézard de Tamriel) nommé Jaree-Ra. L'homme-lézard ne se cachait pas du tout d'être un bandit et il ne m'avait pas du tout loupé. Ainsi, il me proposa une "mission" qui pourrait me rapporter gros : Provoquer le naufrage d'un navire, le Brise-Glace, en éteignant le phare. Le butin du navire devra être partagé à l'ensemble des bandits, dont moi. Pour ce qui était des hommes de l'équipage, Jaree-Ra me fit comprendre qu'aucun mal ne leur sara fait, mais il demeura peu révélateur sur le sujet, il ne se contenta juste de me dire que "ses hommes s'en chargeront". Je trouvais cela louche, mais l'idée du butin me plaisait vraiment beaucoup. J'accepta.

    C'est donc de ce pas que je me rendis au phare de Solitude.

    Solitude II - Extinction des Feu

     

    Sans rencontrer de problème, je parvins à escalader au sommet du phare afin d'y éteindre la grande flamme. A présent, les prochains navires avaient perdu leur meilleur repaire pour venir à Solitude.

    Solitude II - Extinction des Feu

    Sans plus attendre, donc, je me rendis au port où Jaree-Ra m'attendait. Une fois arrivé sur les lieux, l'homme-lézard me fit part que l'opération s'était déroulée avec merveille. Le Brise-Glace avait fait naufrage bien plus loin et sa soeur m'attendait pour que je reçoive ma part du marché. 

    Solitude II - Extinction des Feu

    Sur les lieux du naufrage, quelques hommes se présentèrent à moi, me disant que Deeja, la soeur de Jaree-Ra, m'attendait dans les cales du navire. Je me rendis donc sur le bateau brisé lorsque je découvris le cadavre d'un marin flotter à la surface. Cela ne me plaisait guère mais je continua ma descente dans les cales du navire. 

    Solitude II - Extinction des Feu

    Enfin, je fis face à Deeja. Je lui demanda simplement ma prime lorsqu'elle me répondit que je n'en verrai jamais le moindre scintillement d'une pièce d'or, puis elle dégaina sa dague.

    Solitude II - Extinction des Feu

    Traîtrise !

    Je ne lui pardonna point de m'avoir roulé et ne lui laissa point du tout le temps de prier qui que ce soit. Sa tête tomba au sol d'un bon coup de ma hache à deux mains.

    Solitude II - Extinction des Feu

    Comble de la trahison, un mot était sur la table devant le cadavre de Deeja, il me confirma que Jaree-Ra était aussi dans le coup. Le sang n'avait donc point finit de couler dans cette histoire.

    Solitude II - Extinction des Feu

    Bien entendu, les bandits se retournèrent contre moi, mais je purent tenir bien longtemps face à moi. A présent, il était temps de récupérer mon butin à la Grotte de l'Aviron Brisé, comme le mot me l'indiquer, avant de m'occuper du cas de Jaree-Ra.

    Pour ce qui est de la grotte, j'avais engagé un mercenaire car les bandits se révélaient être des pirates plutôt doués au combat. Après de longs et rudes duels, nous éliminions leur chef et récupérions le butin. Je paya mon mercenaire qui me quitta le lendemain d'une bonne soirée à la taverne.

    Ce matin-là. Après un bon lait de chèvre bien chaud, je partis afin de faire en sorte que le coeur de Jaree-Ra ne bâte plus.

     

    « Solitude I - L'homme qui Criait au LoupSolitude III : Le Réveil de la Reine-Louve »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :