• Slumber of Eternity

    Slumber of Eternity

    [Tandis que la crise éclate dans le Royaume des Iles du Sud, le prince Faeroth continue son ascension céleste en compagnie du mystérieux prophète Erxalion. Ce dernier lui expliquait pourquoi rien en Alphasia ne semblait pouvoir l'aider dans sa quête et donc que l'exploration d'autres mondes était primordiale. En tant que Prince des Etoiles, les portes de l'Espace peuvent s'ouvrir à lui selon sa volonté et le jeune héros se senti rapidement prêt à affronter l'infinitude de l'Espace qui s'offrait à lui. Mais avant tout il avait ce qu'il considérait comme sa mission mère à accomplir en Alphasia : En premier lieu il devait s'entretenir avec sa dulcinée Zyria concernant sa situation et les conséquences qui pouvaient en découler. En Second lieu, il devait tenter à tout prix de sauver son royaume paternel afin de l'honorer jusqu'au bout. Ainsi, Faeroth rejoint, par ses portes spatiales et dimensionnelles, le navire dans lequel Zyria se trouvait en vue d'accoster le célèbre port de Sy'Maloth pendant qu'elle avançait dans sa propre quête.]

     

    Faeroth :

    "Douceur de mes rêves les plus tendres,

    Enlace-moi avant que l'éternité ne me prend,

    Les voies qui s'offrent à moi veulent fendre notre unicité,

    Et je ne veux pas de pleure pour cela,"

     

    Zyria :

    "Mon doux ami, ne crois pas pouvoir me faire pleurer par la distance,

    Car les souvenirs n'ont ni besoin d'espace ni de temps,

    Seul l'essence de notre amour compte,

    Rien ne peut briser ce qui ne s'étend ni ne dure,"

     

    Faeroth :

    "Je connais ta nature effrénée et si colérique,

    Mais j'ai peur de ce que je peux découvrir à l'issue de ma quête,

    Des secrets sur-divins m'attendent, tout me dépasse,

    Et je sais que rien ne peut briser ce qui ne s'étend ni ne dure," 

     

    Les Deux :

    "Des aigles s'envolent au salut d'une nouvelle destinée,

    Les limbes de l'infini se troublent tandis que les cendres de l'éternité dansent,

    Répondant à l'embrassement des deux astres sur le lit océanique,

    Les Vents de l'Eternité soufflent encore ! Les voiles se gonflent !

    Il est temps de dire un autre Adieu..."

     

    Zyria :

    "L'Eternité n'est qu'une incertitude du lendemain,

    Mais en rien le temps qui ne s'estompera pas,

    Au moins, je m'assure que tu reviendras tous les lendemains,

    C'est ainsi que je ne pleurerai pas."

     

    Faeroth :

    "Soit ! à bientôt ma douce...

    Car déjà, un loup semble poser son regard sur moi,

    Un choc de lames sur des armures de plates m'attend !"

     

    Les Deux :

    "Des aigles s'envolent au salut d'une nouvelle destinée,

    Les limbes de l'infini se troublent tandis que les cendres de l'éternité dansent,

    Répondant à l'embrassement des deux astres sur le lit océanique,

    Les Vents de l'Eternité soufflent encore ! Les voiles se gonflent !

    Il est temps de dire un autre Adieu..."

     

    « Evil Firedrake AwakenBy the Prince's Sword and the Wolf's Call »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :