• Rivebois - Prélude

    Rivebois - Prélude

    Finalement, j'ai pris la décision de suivre Ralof. Il se rendat vers le Sud en direction d'un petit village nommé Rivebois où sa soeur, Gerdur, pouvait nous accueillie dans sa Scierie. En chemin, nous discutions un peu, Ralof était sympathique, je l'appréciais pas mal ! Il me parlais de la Rébellion contre l'Empire et me proposait de la rejoindre. L'idée ne me déplaisait pas, mais j'avais encore besoin d'en savoir plus sur la situation de Bordeciel. Au fur et à mesure que l'on descendait de la colline, Ralof me présentait quelques monuments que l'on croisait en chemin. D'abord, il y eu ces pierres sacrées. Ralof m'expliquait que ces cercles de pierres étaient répandues partout en Bordeciel et que chacune était liée à une constellation en particulier. Sans réfléchir, je touchai la pierre centrale et une énergie lumineuse me recouvrit entièrement. Ralof ricana derrière moi et me lâcha un :"Mage ! C'est un choix comme un autre !". Je venais de comprendre que ma magie était accrue durant la journée grâce au pouvoir de la Pierre du Mage que je venais de toucher. Personnellement, je m'en foutais, surtout que je n'utilise jamais la magie. Continuant notre route, Ralof me montra d'immenses Tertres dont j'ai oublié le nom qui se présentaient sur une montagne devant nous. Il n'avait rien d'intéressant à me dire là-dessus, je me demandai alors pourquoi il m'en parlait.

    Rivebois - Prélude

    Rivebois se présentait enfin à nous. Ralof me conseillai d'être très discret vis-à-vis de ce qu'il s'était passé à Helgen, car nous étions toujours poursuivis par les impérieux. Au moment où nous passions les remparts, j'entendis une vieille femme hurler qu'elle avait vu un dragon, la discrétion démarrait plutôt bien... Mais Ralof avait l'air de s'en foutre et se dirigea sans plus attendre vers la scierie. Il me présenta à sa soeur et très vite, nous nous écartions de toute oreille pour pouvoir discuter de la situation sans éveiller le moindre soupçon. Gerdur fit venir son mari. Ils parlèrent tous les trois de la guerre civile entre la rébellion et l'Empire et semblaient glorifier Ulfirc, le Haut-Roi de Bordeciel, selon la rébellion. J'admet qu'Ulfric me plaisait plutôt bien, il avait réussi à s'enfuir de Helgen, ce qui rassurait bien Gerdur et son mari.

    Rivebois - Prélude

    A ce moment-là, la nuit tombait et il était temps de nous séparer. Ralof se retira en me remerciant à nouveau de lui avoir sauvé la vie. Puis Gerdur vint à moi pour me demander de me rendre à Blancherive afin de demander des renforts pour protéger Rivebois au cas où le dragon reviendrait ici.

    Mais la nuit étant déjà tombée, je pris la décision de me rendre à la taverne afin de me poser. Je partirais en quête le lendemain.

    Rivebois - Prélude

    « Symphonies d'Alphasia VI - Partie I : La Flamme Royale est Venue de la MerRivebois »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :