• Lacrimatica, Berceau de mes Larmes

    Je ferme mes yeux,

    Dans ces terres de silence,

    Et de repos spirituel,

    Où seuls les esprits d’un monde oublié,

    Me regardent sans me juger,

    En ce berceau de mes larmes,

     

    Je crache sur les autres,

    Car les autres m’ont toujours craché dessus !

     

    Rien, je ne possède rien !

    Seulement mes rêves,

    Je suis ce que l’on rejette,

     

    Je ferme mes yeux,

    Dans ce lieu si calme,

    Lacrimatica,

    Un instant de silence,

    Pas une âme qui vive,

    Ici, la Solitude règne,

     

    Qui suis-je ?

    Que suis-je ?

    Que faire ?

     

    Je ne sais plus rien,

    Je ne vois plus rien,

    Le monde me blesse encore trop,

    Je ne peux plus m’approcher,

     

    The Monster And The Beautiful,

    Fut l’échec de trop pour moi,

    Un rejet si brutal,

    Si inattendu,

    « Je ne te supporte pas comme tu es ! »

    Une simple phrase,

    Mais pas un regard,

     

    Je veux disparaître,

    Voir le petit chat qui pleure,

    Pour le caresser dans mes bras,

    Je veux le voir,

     

    Oh,

    Lacrimatica,

    Lieu de l’innocence et de la solitude,

    Où mes rêves règnent,

    Là où nous avons longuement parlé,

    Mais où l’âme dorée ne revint plus,

    Car ma folie fut trop grande,

     

    Oh,

    Lacrimatica,

    Le berceau de mes larmes,

    Châtiment de mon côté humain,

    Ma peau brûle par la peine humide et salée,

    Je suis seul à regarder le monde d’en bas chuter,

     

    Lacrimatica,

    Le berceau de mes larmes,

    Ecoute mes pleurs,

    Qui sont ceux d’un enfant solitaire,

    Ignoré d’un monde déjà trop adulte,

    Ecoute mon appel,

    Accepte-moi,

     

    Lacrimatica,

    Berceau de mes larmes,

    Je suis une colombe ensanglanté,

    Torturé par le monde d’en bas,

    Je viens à toi pour me confier,

    Me vider du fardeau de l’humain,

    M’élever, m’élever, si haut, si haut,

    Je suis humain, et mon être et mon ennemi,

    Autrui me torture, ou alors, il ne me comprend pas,

     

    Lacrimatica,

    Berceau de mes larmes,

    Je te hurle, je t’appelle,

    Fait que je m’envole là où l’esprit se repose,

    Je veux me confier au Prophète Perdu,

    Je veux pleurer dans ses bras,

    Car il connait l’humain, et lui aussi, désire le comprendre,

    Je veux me confier à la Solitude même,

    Je veux me libérer des chaînes brûlantes de mon monde,

     

    Lacrimatica,

    Berceau de mes larmes,

    Je te hurle en pleur,

    Envole-moi dans un monde où mon fardeau ne sera plus,

    Emporte-moi en Alphasia,

    Je veux être une autre,

    Etre une autre vie, avoir une autre histoire,

    Réécrire ma propre histoire dans un autre monde,

     

    Lacrimatica,

    Berceau de mes larmes,

    Oh,

    Lacrimatica,

    Arrache-moi de ce monde perdu,

    Oh,

    Ma belle lacrimatica,

    Je veux m’envoler,

    Parmi les anges,

    Parmi les anges,

     

    Lacrimatica…

    Laisse-moi embrasser le ciel…

    Donne-moi des ailes d’anges…

    Mes malheurs me tuent…

    Donne-moi des ailes d’anges…

    Sauve-moi…

     

    « Je suis un si grand monstre,

    Je suis le prophète perdu,

     

    Que suis-je ? »

    « Black HorseBor'Unur, Là Où Pleure Le Péché »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :