• La Danse d'Art

     

    Comme un enfant je me sens protégé,

    Pas de plume, c’est un pinceau,

    Je suis dans un autre berceau,

    M’évadant dans cet atelier,

     

    Face à elle, la blanche qui me sourit,

    Il y eu ce coup de foudre,

    Or, il n’y a pas de cachet qui en guérit,

    De cette unique maladie si lourde,

     

    Dois-je lui offrir ce bouquet ?

    Non ! Trop l’ont déjà fait !

    Vis-à-vis de la morte nature,

    Pour protéger ce que l’on néglige, torture,

     

    Pas d’équipe, Solitude m’est essentielle,

    Elle façonne mon savoir-faire,

    Je continue encore, elle croît, c’est elle,

    Et voilà le vide qui doit encore se taire,

     

    Portraits, paysages, je vous pleure,

    Mais ils vous sourient,

    Ah ! Quel curieux mystère…

    Est l’art,

     

    « Dondruma's RhapsodyAngel's Words »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :