• Imaginaerum – Un rêve d’enfant, une histoire d’enfant…

    … Une histoire d’enfant trop adulte, mais si rêveur :

    Il existe des rêves dont la réalisation demande des obstacles émotionnels atroces et merveilleux, il existe des contes dont écrire chaque mot de l'histoire nous arrache des larmes des yeux, il existe des voyages spirituels à réécrire et revivre par le biais de ces contes si forts émotionnellement qu’ils nous obligent à nous replonger dans notre passé le plus flou afin de soigner certains maux qui en proviennent, il existe des aventures romancées pour être contées mais romancées pour cacher l’intimité trop fragile du conteur – cette intimité qui a fait la force émotionnelle de l’aventure… Et l’histoire que je vais vous raconter est celle d’un poète et compositeur ayant réussi à écrire ce conte. Un conte rêvé, composé de ses poèmes, sa musique et ses images... « Imaginaerum » est le projet d’une vie, l’aboutissement d’une carrière musicale dorée et salie ; qui n’a pourtant pas encore fait son temps mais qui prouve qu’elle a atteint un stade où le poète a eu le temps de dire « cette fois-ci, le rêve sera réalisé, le conte sera narré ! » avant d’ouvrir le portail d’Imaginaerum.

    Enfance et Innocence :

    L’innocence et l’enfance sont les thèmes les plus récurrents chez Nightwish. Pour un groupe dont le concept des paroles se trouve dans la ligne de l’intimiste, ce n’est pas surprenant. Et malgré le passé du groupe digne d’une téléréalité à retrouver sur NRJ12 et d’une boutique de fringues capable de remplir les Galeries Lafayette de Rennes à elle toute seule, il ne faut pas négliger le fait qu'une âme de rêveur se retrouve toujours bien conservée au sein des membres du groupe, surtout en notre poète et compositeur Thuomas Holopainen. Si Thuomas est si proche de l’enfance et de l’innocence, ce n’est pas pour rien, bien que cela soit si difficile à cerner. En effet, ses histoires personnelles avec la toute première chanteuse du groupe (Tarja Turunen) le poussent à chercher l’innocence qu’il semble avoir perdu dans l’enfance. Car oui, qu’existe-t-il de plus innocent qu’un enfant ? Thuomas reste un enfant dans le corps d’un adulte afin de garder l’innocence vis-à-vis de son lourd passé partagé entre déceptions et amours perdus. Mais bon, ne nous attardons pas sur ces histoires sentimentales… Car depuis toujours, Thuomas a un rêve : écrire la musique d’un film, et ce film, c’est son histoire ; Imaginaerum.

    It’s Storytime :

    C’est l’heure d'une petite histoire, chers amis ! « Imaginaerum » est à la fois un album concept (sur Imaginaerum), un film, et un deuxième album sur la Bande Son du film : trois œuvres qui se complètent pour n’en former qu’une (et le plus drôle dans l’histoire, c’est que le film, étant le rêve absolu de Thuomas, est extrêmement difficile à acquérir alors qu'il est sorti depuis deux ans... Mais par contre, à côté de ça, vous pouvez vous procurer les t-shirts à l’effigie du futur album qui n’est pas prêt de sortir…)
    Imaginaerum raconte l’histoire de Tom, un musicien malade, âgé et sénile qui imagine un monde fabuleux dans lequel il se voit comme un enfant. Il voyage dans son monde imaginaire lorsqu’il s’endort et ses anciens rêves se mélangent au monde fantastique et musical du jeune garçon. Or, la fille du musicien, Gem, désire vivre comme avant avec son père et le guérir de ses maux. Pour cela, elle va tenter de découvrir les facettes de ce mystérieux monde imaginaire dans lequel il se retrouve plongé…
    Féerique, non ? C'est influencé à 200% par Tim Burton, et Thuomas ne s’en cache pas puisqu’il avoue que ce film (et la musique qui l’accompagne sur les deux albums) est un hommage à ce réalisateur et ses créations. Donc, pour les râleurs qui se plaindraient de n’y voir que du Burton : c’est normal ! Le groupe tout en entier –guidé par Thuomas- s’est glissé dans la peau du réalisateur pour créer l’univers du film. Certains membres du groupe jouent même les rôles de quelques personnages, et comme Thuomas s'est chargé du scénario, compte tenu ses influences cinématographiques, il n’est pas étonnant de voir qu’il ait d’abord pensé comme un compositeur et poète, et que le vrai réalisateur du film se soit seulement contenté de la mise en scène et des effets spéciaux. Donc non, Imaginaerum n’est pas un film entièrement créé par un réalisateur. Il s’agit d’un film pensé par un poète et musicien, mais tourné par un réalisateur. Un film d’auteur donc !

    Allez, sur ce, je vous laisse découvrir le fabuleux univers de ce vieux musicien bien malade. N’ayez crainte, ouvrez les portes d’Imaginaerum et laissez votre âme d’enfant s’envoler dans ce monde féerique où seuls vos rêves sont les limites de votre imagination façonnant les piliers de ce monde… It’s storytime !

     

    « Avantasia - L'opéra MetalChronique - Otta [Solstafir] »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :