• Evil Firedrake Awaken

    Evil Firedrake Awaken

    [Si les dieux n'avaient pas prévu que Maëroth n'assassine, de jalousie, son propre frère, il en était de même pour les démons. Mais à l'inverse des dieux, ces seigneurs de la haine profitèrent de la fragilité du royaume afin d'y semer le chaos. Mais là n'est pas le pire : En arrachant la couronne à son frère en l'assassinant, Maëroth brise la stabilité de la lignée royale et conduit à la libération d'un grand dragon ancestrale. Ce dragon avait été, dans un lointain passé, l'origine même de la naissance du royaume.

    L'histoire du Royaume des Iles du Sud remonte il y a environ 1400 ans, peu après l'exil des pirates suite à la terrible bataille navale du port de Sy'Maloth au le continent Iméras. Ayant fui cette terrible bataille, des marins s'étaient réfugiés sur ces îles au Sud du Continent Elaros afin d'y bâtir une nouvelle communauté insulaire. Or, un grand dragon avait déjà ces îles comme territoire. Cette terrible créature, du nom de Vulkur'Nÿr, refusait catégoriquement que quiconque ne vienne s'installer sur ses îles. La communauté, épuisée par un si long voyage, eut ainsi l'idée de duper le dragon sans l'affronter directement. Cette idée vînt de Broneroth, haut-mage et père d'une famille dont les membres étaient également doués dans la magie. Broneroth avait rejoint les marins exilés pour deux raisons : La première en tant que protecteur, car lui et ses trois enfants étaient de bons mage-guerriers. La deuxième était que Broneroth désirait lui aussi s'installer loin des grandes villes afin de profiter de sa future retraite. Le piège préparé par Broneroth était très simple : Attirer le dragon dans une grotte piégée où il resterait enfermé grâce à un puissant sortilège. C'est sans encombre que le piège se déroula. Broneroth savait qu'attirer un dragon était simple, lui montrer de l'or et lui faire croire d'où il provenait était une ruse plutôt efficace.  Suite à cet exploit, les marins décidèrent de faire de Broneroth leur chef afin d'établir la communauté. Ce n'est que petit à petit que la petite communauté est devenu le royaume des Iles du Sud, toujours gouverné par la famille de Broneroth.

    La libération du dragon Vulkur'Nyr était la dernière chose à laquelle le royaume pouvait s'attendre. Plus personne ne se souvenait de lui jusqu'à ce que celui-ci ne surgisse d'une montagne et menace de brûler le royaume tout entier afin de retrouver ses terres. Or, le royaume est encore en deuil du Prince Faeroth, le pensant toujours mort alors que ce dernier suit son destin bien loin de ces terres. C'est donc à Maëroth que revient la tâche de protéger le royaume.]

     

    Maëroth :

    "Qui es-tu sombre créature écarlate ? Que nous veux-tu ?

    Tu oses élever les flammes des abîmes sur mes provinces,

    Mais tes crocs ne pourront trancher la chaire de notre innocence,

    Car ma lame sacrée fendra ton coeur ténébreux !"

     

    Vulkur'Nyr :

    "Je suis l'esprit ancestral de ces îles, mécréant !

    Ton sang a l'odeur du Mage Trompeur, tu m'affames !

    Ainsi je suis libre et assoiffé par la Vengeance,

    Je n'ai aucun sacrifice à faire, et je n'aurais je pitié pour rien !

    Ton royaume brûlera !!"

     

    Le Roi :

    "Unifie les îles, mon fils... Que les murs de notre château résistent au ciel !

    Un grand démon s'est réveillé, les temps à venir marqueront notre histoire...

    De nouveaux champions doivent s'unir à la défense de nos provinces !

    J'ai entendu jadis mon grand-père parler de flammes célestes ancestrales,

    Et de craindre la chaos qui adviendra lorsqu'elles nous feront face,

    Unifie les îles... Fais appel aux seigneur des îles..."

     

    Maëroth :

    "Je vais élever les Bannières Bleues de la Guerre,

    Les îles seront unifiées afin de défendre le Royaume,

    Notre forteresse va renvoyer les flammes célestes,

    Le dragon tombera avant qu'il ne s'envole !!"

     

    Les Démons :

    "O grand dragon des temps ancestraux, te joins-tu à nous ?

    Nous ensanglantons les villages des petites provinces du royaume,

    Nous sommes la terreur, nous sommes la souffrance,

    O Dragon, veux-tu accompagner notre malédiction ?"

     

    Vulkur'Nyr :

    "Pardon ? Avez-vous perdu l'esprit ? Vouloir m'acheter est une volonté de mourir,

    Par conséquent, mes flammes consumeront les vôtres !"

     

    Le Roi :

    "O Dieux... Mon beau royaume est sur le point de tomber...

    Pourquoi a-t-il fallu que mon bon Faeroth nous quitte,

    Juste à l'aube de ce chaos ? Je maudis ces bandits !

    Que la colère divine se déchaîne sur eux !

    Je maudis ces bandits ! Entendez-moi divins, je maudis les bandits qui ont assassiné mon fils !"

     

    Maëroth :

    "Père, faites-moi Roi et je jure de mener la bataille vers la victoire,

    Afin de réinstaurer l'ordre sur notre royaume.

    Père, accordez-moi le Pouvoir d'un roi afin de noyer le Feu,

    Accordez-moi la Majesté et la Gloire dans l'Histoire !"

     

    Le Roi :

    "Que la colère divine se déchaîne sur eux,

    Je maudis ces bandits ! Entendez-moi divins, je maudis les bandits qui ont assassiné mon fils !"

     

    « Everything Fades to GraySlumber of Eternity »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :