• Blancherive II : Absent au Combat

    Absent au Combat

    Décuvant de la grosse soirée d'hier, je repris tout de même mes esprits en plongeant ma tête dans le ruisseau de Blancherive, sous le regard interrogateur des gardes. Mes esprits quelque peu en place, je repensais à la dispute de ce matin et pris donc la décision d'en savoir un peu plus. La vieille dame victime de cette dispute envers les deux Guerrier-Nés se nommait Fralia et était tous les jours sur le marché. C'est de ce pas que je me rendis vers elle.

    Au moment où je lui posais la question, Fralia me demanda de ne pas en parler en public, elle m'invita alors à la rejoindre chez elle ce soir-même pour en discuter en privé.

    Après une journée bizarre où une déesse m'avait demandé de nettoyer son temple d'un cinglé de nécrophage (J'y viendrai plus tard) je n'oublia point la requête de Fralia et me rendis donc chez elle le soir tombé.

    Chez elle, elle m'avoua que son fils avait, selon elle, été prisonnier des impériaux (puisqu'il était rallié aux Sombrages) après avoir été dénoncés par le clan rivaux des Guerrier-Nés. Tout à coup, un homme du nom d'Avulstein s'interposa en dégainant son arme, faisant savoir à sa mère (je suppose que c'était sa mère) que je devais être un espion. Fralia le rassura en disant que je venais d'accepter de retrouver Thorald, son fils disparu. Avulstein rengaina son arme et me remercia de ma proposition d'aide.

    L'homme me demanda alors d'aller espionner chez les Guerrier-Nés cette nuit pour y trouver une preuve de leur culpabilité dans la dénonciation de Thorald aux impériaux. J'accepta.

    Blancherive II : Absent au Combat

     

    Grosse session d'infiltration alors, cette nuit, chez les Guerrier-Nés. leur maison était vide, dans le sens où il n'y avait personne, sauf quelqu'un qui dormait comme un ours (hydromel ?) parce que niveau babioles coûteuses, ils en avaient, les bougres. Bref, en recherchant un peu partout, je tomba en effet sur un rapport affirmant bien que les Guerrier-Nés n'étaient pas étrangers à cette affaire.

    Blancherive II : Absent au Combat

    De retour chez les Grisetoison, Avulstein fut choqué par mes révélations. Il me demanda qu'elle était la meilleure solution pour libérer Thorald des impériaux, je lui confia alors que je pouvais m'arranger seul pour cette tâche. Me remerciant chaleureusement, il me conseilla tout de même de ne pas foncer tête baissée car le fort où était retenue Thorald appartenait à des Thalmors. Ah, les Talmors, j'avais lu un bouquin qui parlait d'eux, ils me paraissaient louches, mais bon, je n'en avais encore jamais croisé. C'est donc de ce pas que je partis droit vers le Nord-Ouest où était détenu Thorald.

    Blancherive II : Absent au Combat

    Toute la nuit et la matinée m'ont été un fabuleux voyage sur les sublimes contrées de Bordeciel. Plus je m'approchais du Nord, plus le froid me mordait, ça me rappelait à nouveau le bon temps en Alphasia... 

    Enfin, mes pas cessèrent leur marche devant le fort qu'Avulstein m'avait indiqué sur me carte. Je m'approcha de son entrée quant un homme à l'armure elfique m'interpella. Je lui avoua honnêtement que j'étais venu pour le prisonnier répondant au nom de Thorald. Et ce con me ria au nez en m'invitant à faire demi-tour. Donc, pour bien répondre à sa gueule de timbré, je l'ignora mais m'avança à l'intérieur du fort.

    Et là, ce fut le merdier !

    Blancherive II : Absent au Combat

    C'est pas difficile, tous les autres gardes Thalmors se jetèrent sur moi afin de m'éliminer. Visiblement, pénétrer dans la cour de ce fort n'avait pas l'air d'être très bien légal chez eux... Alors là, forcément, ce fut une vraie hécatombe, un putain de massacre épique. Des têtes volaient, des mecs hurlaient, et sortilèges furent lancés et des flaques de sang coloraient le sol enneigé. Ils étaient une dizaine contre moi ! Mais je les éliminai tous.

    Blancherive II : Absent au Combat

    Un putain de massacre, je vous dis, j'avais du mal à cerner ce qu'il se déroulait...

    Blancherive II : Absent au Combat

    Je vous assure que je voulais m'arranger avec eux. C'est les Thalmors qui ont commencé, je n'étais pas fermé au dialogue cette fois-ci.

    Blancherive II : Absent au Combat

    Mais bon, quitte à commencer le carnage autant le finir bien. Sans plus attendre, je fondis à l'intérieur du fort et tua tout ce qui osait m'offensait. Là-dedans aussi, c'était un putain de massacre !

    Blancherive II : Absent au Combat

    Bon, il y a quand même eu du bon dans cette histoire, c'est qu'ils avaient un bar bien remplie, les bougres. Après en avoir profité, j'ai foncé dans le tas jusqu'à arriver à la salle des tortures.

    Blancherive II : Absent au Combat

    Je crois que j'ai tué un mage qui devait être leur chef, je ne sais plus. Leur hydromel était un peu fort.

    Blancherive II : Absent au Combat

    Enfin, tout ce carnage finissait plus bien. Je retrouva Thorald enchaîné et le libéra.

    Blancherive II : Absent au Combat

    Cette quête se termina ainsi. Thorald était parti rejoindre les Sombrages, quand à moi, je devais retourner à Blancherive afin de rassurer sa mère.

    Blancherive II : Absent au Combat

    Blancherive II : Absent au Combat

    « Arrivée à BlancheriveChapitre III : La Lumière de l'Aube »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :