• Accueil - Portail des Contes et Sagas

     Accueil

    Contes épiques, prophéties, rhapsodies, sagas légendaires, Cathédrale des Sentiments, malédictions ancestrales... Voici ce que je peux vous proposer ici !  Etherius a dit qu'une apocalypse ne frappait jamais qu'une fois et reste présente éternellement. Un monde ne peut donc jamais disparaître? Possible ! Mais, comme je le dis toujours, toute chose a une fin ! Rien ne peut échapper à la finalité. C'est cela que l'on appelle Destin. Un monde n'a pas véritablement d'aube pourtant, ou alors, cette dernière nous est cachée. Mais l'éternité peut-elle réellement exister ? Et bien, malheureusement, oui. Tant qu'il y aura quelque chose, il y aura toujours une éternité, puisque la nature de chaque chose est un être, une essence. Cette chose, c'est autant le tout que le rien, constituants l'aube infini et le crépuscule infini de l'Eternité. 
     
    Et c'est de cela que toutes ces histoires vont principalement traiter. Chaque conte est une limbe d'Eternité.
     
    Erxalion, 
     
    Cliquez sur les titres des histoires (surlignées en bleu) pour pouvoir lire l'ensemble de leurs chapitres 
      
    (Découvrez l'immensité des mondes sur lesquelles se déroulent ces histoires par leurs cartes continentales et régionales.)
     

    Rhapsodies d'Alphasia:

    (Plongez dans ce monde fantastique qu'est Alphasia. A travers ces rhapsodies, découvrez les facettes des sagas que je vous propose. Car Lacrimatica est bien une île céleste provenant de ce même monde, et c'est ici que je vis. Qu'Alphasia soulage votre esprit et fasse de votre vie une nouvelle féerie: Bienvenue dans mon monde ! )
     

    -->Jeux de Rôle Papier <--

    (Afin de varier l'écriture des Symphonies d'Alphasia, des partie de jeux de rôle papier seront organisées et enregistrées. Découvrez une nouvelle facette d'Alphasia où les héros seront cette fois-ci armés de dés et crayons !)
     

    Syndrome Faeries:

    (Voici une petite histoire faisant office de préquel au Journal de la Solitude. Un petit conte qui vous apprend que ce n'est pas parce que le joie ne fait pas partie de notre vie, que nous devons ignorer la fantaisie: La féerie nous rattrape tous un jour ou l'autre, et jamais comme on pourrait s'y attendre !)
     

    Bibliothèque d'Alphasia:

    (Alphasia est un monde aux histoires infinies et toutes aussi surprenantes les unes que les autres. Ces appendices vous transmettront contes de fées, événements historiques majeurs, et autres petites anecdotes qui enrichissent ce fabuleux monde.)
     

    Le Prince des Etoiles

     (Cette histoire se déroule dans le monde féerique d'Alphasia, sur les îles du Sud du Continent Elaros. Ici s'écrira la saga d'un prince s'aventurant pour une quête mystérieuse : Les étoiles disparaissent petit à petit. Etant le seul être en Alphasia à constater cet effacement sur la voûte céleste, les divins s'en rendirent rapidement compte et s'unirent pour lui offrir toute l'aide possible afin de résoudre cet inquiétant mystère.)

     

    Chroniques Noires : Saga du Tigrex Noir

    (Gardemine et Dondruma vivent leurs heures les plus sombres. Une diabolique prophétie, jadis considérée par tous comme un simple conte de fées, s'avérait être vraie et menace à présent de faire basculer le Continent Unique. Plongez dans cette saga de chasseurs de dragons inspirée du jeux vidéo Monster Hunter. Et n'oubliez pas que même unis, l'impossibilité existe; Seule une Légende peut éradiquer une Malédiction.)

     

     

    -Atlanteus-

    (Tandis que Dondruma est Gardemine luttent contre une vieille malédiction, une grande odyssée se déroule sur les mers et océans mal connus du royaume de Midgard...) 

     

    Skyrim : La Saga d'Alyfer

    -Black Wings-

    (Alyfer, Haut-Dieu d'Alphasia se retrouve sur les contrées de Skyrim avant son retour en Alphasia. Le Dieu de l'Aventure et de la Chasse se lance alors dans l'une de ses quêtes les plus épiques.)

     

    Storytime

     (Vous trouverez ici la liste des PDF de l'émission "Storytime" que je réalise sur Youtube. Emission de vulgarisation dédiée aux contes folkloriques et paranormaux.)

     

    Plume Divine:

    (Voici mon Fanzine dans lequel j'essaie de partager mon univers ainsi que ceux de mon entourage.) 

     

     

    --->Gazette d'Alphasia<---

     (Ici, vous trouverez des articles divers)

     

    (Autre que conteur d'histoire, je suis aussi traducteur. Mes textes sont inspirés uniquement de la musique que j'écoute. Et donc, je vous propose de découvrir les artistes qui m'inspirent par le biais de mes traductions.)
     
    (Je suis aussi explorateur urbain. Vous retrouverez ici les vidéos et photographies de nos explorations avec mon amie Urbex Dark Wolves²)
     
     

     

    _

    __

    ___

    _____

    _______

    ____

    ___

    __

     _
     
     -Solitarius Eternalis-
     
    THE LOST PROPHET,  THE GOLDEN SOUL AND THE EMERALD ANGEL
     
     
    ACTE I :  
    Lacrimatica
     
    Pourquoi...
     
    Le prophète est perdu,  
    Ses larmes sur sa plume,
    La caressant sur les Terres Célestes,  
    De lacrimatica,  
    De Solitude,
    Lacrimatica,  
    Règne de l'Innocence et de la Solitude ...
      
    Entends le murmure des ruines,
    Elles aussi, pleurent,
    Mon erreur, mon péché,
    Folie humaine ?
    Sans doute !
      
    La plume dessine les mots,
    Avec le sang du prophète perdu,
      
    Les liens, les liens,
    Rompus,
      
    Que reste-il à faire ?
     
    ACTE II :
    Black Storm
     
    Un prophète et une âme perdue dorée,
    Jadis liés par les chaînes de l'amitié,
    Là foudroyés par la Tempête Noire,
     
    Five demons,
    Two souls for me, one for you,
    Chains broken,
     
    Lacrimatica, vient à moi !
    Le portail du dragon maudit, Atlas Millenius, fermé pour l'éternité,
    Il ne me reste plus qu'à rêver,
    Je ne peux pas hurler car je suis meurtrier,
    Je ne peux pas pleurer car tu es victime,
    Je ne peux pas mourir car j'ai des âmes,
    Oublie-moi !
      
    Je n'y ai vu que deux faces,
    Une pour toi,
    Une pour elle,  
    Ne me sauve pas,
    Je dois atteindre la raison et le savoir,
    Je dois hurler ma fin et mon aube !
     
    Ma plume...
    A présent pour ce monde légendaire,
    Aventures et puissants guerriers,
    Je suis celui qui prophétisera !
     
    Je te le jure,
    Plus jamais d'encre,
    Vers ceux que j'aime,
     
    Cette Tempête Noire,
    L'aube de la Chute,
    La Chute de ce royaume pervertit,
    Trop d'épisodes maudits,
    L'avalanche,
    Rien ne l'arrête,
    Ce qui tombe, tombe, tombe encore,
    Ultimatum fatum ?
    Non, c'est une Chute,
    Qui initie une aube,
    Une aube sans lumière,
    Ecrire, il faut écrire,
    Pour personne. La Tempête Noire est.
    Plus rien ne sera pareil,
    Avant, il y avait ce rêve,
    D'échange,
    Et c'est ainsi ce cauchemar,
     
    ULTIMATUM FATUM
     
    Plus rien ne sera pareil...
     
    Je suis le prophète perdu,
    Je suis la lune,
    Tu es cette âme dorée,
    Tu es le soleil,
     
    Pleurer !
    Bon choix ?
    Mauvais choix ?
    Mauvais choix !
     
    Atteindre la raison et le savoir,
    Sous la Tempête Noire,
    Je suis son père, d'ailleurs,
    Tu es sa victime,
     
    Je suis ce monstre,
    Je suis la lune,
     
    Dans cette Cathédrale du Chaos des Sentiments,
    Sous la tragique Tempête Noire,
    J'ai rencontré ce petit chat en larmes,
     
    Espoir ?
    Espoir ?
    Espoir...
     
    Et puis il y eu ces longs échanges,
    Les miaulements du chat triste,
    Les regrets de la lune glaciale et seule,
     
    La rencontre inespérée,
    Espoir ?
    La véritable Chute,
    Abysses et ténèbres,
    Je serais votre chien,
     
    Ouragan de hurlements,
    Orage de haine,
    Séisme d'incompréhensions,
    Et ainsi il y eu la Tempête Noire,
    Ce chaos, ce splendide drame,
     
    Nous sommes plumes,
    Tu m'as enseigné ce chaos,
    Ce Chaos des Sentiments,
    Je n'arrive plus à le fuir,
    Je suis enfermé dans cette Cathédrale,
     
    Un crime ?
     
    Comment me délivrer ?
    Qui peut m'en délivrer ?
    Qui veut m'en délivrer ?
     
    Délivrance ?
    Espoir ?
      
    ACTE III :
    Fury
     
    Did you ever see my truth ?  
    Did you ever read this rhymes for you ?
    Did you ever listen my thinks ?
    Did you ever like my words ?
    But... You're my firend, forever...
     
    I'm this old prophet in this celestials lands,  
    I'm the one who is created the Black Storm,
    I'm another lost soul who like you,
    I'm the fury of this times,
    I'm...
    I'm human...
     
    Il a Empathica,  
    J'ai Lacrimatica,
    J'ai Alphasia,  
    J'ai vous...
     
    Fury of this night choked my soul,
    And killed my heart...
     
    « Je suis si terrifié... Si terrifié par cette catastrophe. Je l'ai assassiné, encore et encore... Mais sans le vouloir ! La colère est vraiment l'une des pires choses capable de renverser une vie... »
     
    « Certes, tu es meurtrier ! Mais le passé n'est que mort, le présent n'est que vie, et l'avenir n'est que rêve ! »
     
    « Rêve... »
     
    Amour, tu n'es qu'illusion,
    Amitié, tu n'es que trahison,
    Avenir, tu n'es qu'espoir,
      
    Comment espérer un retour ?
    Comment tout simplement espérer ?
    Espoir ?
    S'il y a une chance, faut-il la prendre ?
    Le regret doit être roi,
      
    Le Pardon est-il toujours une solution ?
    Voir, voir, voir et croire,
    La Tempête Noire est bien là,
      
    Donne-moi la raison, le savoir,
    Je suis la lune,
    Tu es le soleil,
      
    Enfant de la Solitude,
    Avenir glacial,
    Passé ardent,
    Présent confus,
      
    Espoir ?
      
    Cette furie ne cessera donc jamais ?
    Si écrire est vivre, alors c'est aussi mourrir,
    Car nous sommes plumes,
    Et mon esprit s'est noyé dans mon encre,
    Mon encre...
      
    Espoir ?
    Espoir ?
      
    Furie infernale,
    La furie de la Tempête Noire, 

     
    ACTE IV :
    The lost prophet and the golden soul
     
    Ces vers vont si bien avec cette symphonie divine,
    (Leur Sombre Passion de Jouer)
    Cette histoire ressemble tellement à la leur,
    (Le Voeu Nocturne)
    Si seulement tu pouvais comprendre...
    Que l'amitié déchirée était aussi violente et douloureuse,
    Que l'amour brisé...
     
    Tous sont tristes,
    De ma lamentable colère,
    Née de cette incompréhension,
    Œuvre de Satan,
    Mais fille de moi !
     
    Why this words ?
    Why my words ?
    Why your words ?
     
    La première aube fut vide,
    L'esprit inquiet et le corps tremblant,
    Undestand the lost prophet and the golden soul,
    You're my friend, forever...
     
    Mais plus rien ne sera comme jadis,
    Forgotten me,
    Hate me,
     
    Le portail du dragon maudit, Atlas Millenius, fermé pour l'éternité,
    Il ne me reste plus qu'à rêver,
    Je ne peux pas hurler car je suis meurtrier,
    Je ne peux pas pleurer car tu es victime,
    Je ne peux pas mourir car j'ai des âmes,
     
    Oublie-moi !
      
    Je n'y ai vu que deux faces,
    Une pour toi,
    Une pour elle,
    Ne me sauve pas,
    Je dois atteindre la raison et le savoir,
    Je dois hurler ma fin et mon aube !
      
    « Et ainsi... Le 86ème jour de cet an 2012, le prophète Erxalion cessa d'écrire suite à une déchirure amicale. Puis le 106ème, il prit de nouveau la plume et l'épée jurant une nouvelle aube de quêtes épiques et légendaires. Parcourant ce monde sublime avec ses amis, il contera les évènements et les aventures de ce monde fantastique. Regrettant son passé perdu, il jure que sa plume ne sera destiné qu'à ses contes fabuleux mais en aucun cas à ses proches...
      
    Il fut tué par l'ignorance,  
    Mais ressuscité par ses rêves,
    Avec le sourire et l'espoir,
    Sa vie ne sera qu'un millions d'écrits ! »
     
    Rien n'a encore commencé,
    Il suffit de trouver une autre voie,
    De laisser et subir,
    Ne jamais dévoiler ses maux,
    La confidence doit être bannie,
    Au risque de déclencher...
    La Tempête Noire,
     
    Cette folie chaotique,
    Ruinant esprits et liens,
     
    Ce que je suis,
    La lune,
    Ce que tu es,
    Le soleil,
     
    Ce que nous sommes,
    Des humains,
    Des plumes,
     
    Peut-on pardonner ?
    De l'égoïsme ou,
    De l'incompréhension ?
     
    Cauchemar,
    Je suis le prophète perdu...
     
    Que reste-il ?
    Ecrire,
     
    Il suffit de hurler,
    Hurler l'aube,
    La fin,
    L'espoir,
    Espoir ?
     
    Peut-on rencontrer d'autres âmes,
    Tenter de construire,
    De nouvelles histoires,
    Sans rencontrer les malheurs,
    De la Tempête Noire ?
     
    Perdu...
     
    Il me faut marcher,
    Je dois atteindre seul,
    La raison et le savoir,
     
    Symphonies,
    Contes,
     
    C'est tout ce qu'il me reste,
     
    Soit,
    Je reprend le chemin,
    Seul,
    Je marche,
    Je dois avancer,
    Là, l'avenir sera ce qu'il sera,
     
    Prévoir,
    C'est déjà se tromper,
     
    Il suffit juste,
    D'attendre,
    Et découvrir...

     
    ACTE V :
    My world and my friends
     
    Allez,
    Viens, nous avons besoin d'un prophète pour conter nos aventures,
    Bon sang, mais j'ai toujours autant froid !
    Ne t'inquiète pas, je vais te réchauffer avec cette couverture.
     
    Rien n'a encore commencé,
    Trouve une autre voie,
    Laisse et subit,
    Ne parle jamais de tes malheurs,
    Au risque de déclencher la Tempête Noire.
     
    Nous nous sommes rencontré par la plume,
    Et nous nous sommes quitté par la plume,
    You're my friend, forever...
    Je ne veux pas ton pardon,
    Je veux juste...
    Que tu acceptes mes excuses...
    Ne m'en veut pas pour ces vers,
    Ce n'est qu'un aurevoir...
    Plus rien ne sera comme jadis,
    But you're my friend, forever...
     
    Le présent n'est qu'une pluie de larmes,
    Larmes du regret éternel,
    L'Eternel doit bien jouir de ma chute,
    Chute pitoyable et lamentable,
      
    But, you're my friend, forever...
    My friend...
    Only my friend !
      
    S'il te plait,
    Comprend mes ténèbres...
    Adieu Petite Plume,
     
    New beginning...
     
    Ce Blog soutient:
     Accueil
     

  • votre commentaire
  • Carte d'Iméras (Nord)

    PS : Le cercle barré sur la carte symbolise la voie ferrée. J'ai oublié de le préciser sur le document, désolé.

    (Cliquez sur l'image afin de la visionner en détails)


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Ceci est le plus grand conte épique des océans,

    Narrant notre périple, notre exil par-delà les mondes infinis,

    En quête de l'arme capable de nous rendre notre Trône des Océans en Alphasia,

    Et cette arme antique, nous l'avions trouvé dans le monde de Midgard,

     

    Nous avons trouvé le légendaire navire Atlanteus,

     

    A PROPOS :

    Cet épisode marque un tournant décisif dans la série des Rhapsodies d'Alphasia. Il sera le premier fragment d'un diptyque mettant en avant la Révolution et l'Insurrection du peuple libre. De ce fait, le texte "La Ruine Fatidique du Palais Militaire et du Serpent Carew" a été publié dans le groupe Comité de Mobilisation Rennes 2 en tant qu'hymne de la Révolution et de l'Insurrection.

    Ce premier fragment concerne la piraterie avec le retour du Roi des Océans en Alphasia.

    Si vous avez écouté la playlist de l'épisode, vous vous rendrez rapidement compte que les textes sont majoritairement inspirés du groupe de Pirate Metal Alestorm.

    Voici le sommaire de l'épisode :

    -I/ Back Through Space IV
    -II/ Atlanteus - The Greatest Epic Tale of the Oceans
    -III/ Steampunk Leviathan
    -IV/ Death Before the Mast - Part III
    -V/ WarSea 5009 (The Battle of the SeaThrone)
    -VI/ Soif !
    -VII/ La Ruine Fatidique du Palais Militaire et du Leviathan Carew
    -VIII/ We Are Pirates (Traduction de ORDEN OGAN)
    -IX/ And We'll Set Sails From Golden Age to Eternity
    ---
    -X/ Treasure Island (Traduction de Running Wild)

    -XI/ Death Before the Mast (Drunk Edition)

     

     


    votre commentaire
  • Aucune Histoire ne se Termine ni ne Commence

    Aucune Histoire ne se Termine ni ne Commence

    Erxalion :

    [Un livre se ferme. Celui contant la décadence de Bramor. Oui, tout est fini pour ce royaume. Ici, l'histoire s'arrête pour vous. Désormais, c'est à vous de voyager ailleurs afin de suivre les événements des Iles du Sud. Du moins, si elles sont toujours nommées ainsi...]

     

    Vulkur' Nÿr :

    "Le Sortilège de l'Hiver Eternel m'a paralysé sur ce trône,

    Mais je peux toujours alimenter la flamme de la torche..."


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique